La revue du monde maritime

En kiosque

N°319 3 février 2021

Sommaire de la revue parue le 3 février 2021 :

  • ENTRETIEN CAMILLE GONTIER : « PEUT-ON CÉLÉBRER LE PATRIMOINE ? »
    Voici une quarantaine d’année, quelques fondus de voiliers traditionnels se donnaient rendez-vous sur une grève du Finistère. À quoi servent les manifestations parfois considérables qui en ont découlé, qui touchent-elles aujourd’hui ? 
  • POLARFRONT
    par Anaïs Boulay
    L’ancien navire météorologique norvégien Polarfront navigue à présent en croisière pour la compagnie Latitude Blanche, fondée par deux jeunes officiers de marine marchande fous des glaces.
  • NOTRE-DAME D’ÉTEL
    par Râmine
    L’incroyable saga d’une goélette pilote du port d’Anvers, armée ensuite à la pêche, puis au yachting, avant de servir la France Libre au Levant… pour finir comme bateau école de Brest.
  • FALSE BAY – PÊCHEURS DE BONNE-ESPÉRANCE
    par Benjamin Hoffman
    Portrait d’une communauté des faubourgs de Capetown que la pêche a unie malgré ses origines diverses, et à laquelle ce métier aura permis de traverser jusqu’aux pires périodes de l’Apartheid.
  • « À BIENTÔT, C’EST UNE PROMESSE ! »
    par Laurie-Anne Courson, dessins de Freddy Marion
    La vie de Marie-Claude a basculé devant sa télé, un soir de route du Rhum… Son récit est une plongée ambiguë dans le lumineux sillage d’une star de la course au large. 
  • 6 MÈTRES JI
    par Jean-Yves Poirier et Maud Lénée-Corrèze
    Dans la classe de 6 m JI, adoptée en 1907 et bientôt choisie pour les Jeux Olympiques, les navires de tous les âges témoignent toujours, bord à bord, d’un siècle de quête de la vitesse à la voile.
  • EXTRAIT : BLUFF
    de David Fauquemberg
    De quel savoir immémorial le capitaine maori de ce caseyeur, son matelot tahitien et leurs semblables à travers le Pacifique tirent-ils leur sagesse ? La parole est ici à Pius « Mau » Piailug, maître navigateur de Micronésie…
  • DES FEUX DANS LA MER, LA BIOLUMINESCENCE MARINE
    de Catherine Vadon
    Dans la nuit océanique, des créatures de toute sorte brillent scintillent ou luisent pour vivre. Comment et pourquoi l’Évolution a-t-elle allumé ces extravagants feux d’artifice ?

Actualités

Articles

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite
Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Découverte

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Tout savoir
Les archives
N°319 3 février 2021
N°318 2 décembre 2020
N°317 21 octobre 2020
N°316 16 septembre 2020
N°315 5 août 2020
N°314 24 juin 2020
N°313 18 mai 2020
N°312 1 avril 2020
N°311 19 février 2020
N°310 15 janvier 2020
N°309 4 décembre 2019
N°308 16 octobre 2019
N°307 4 septembre 2019
N°306 24 juillet 2019
N°305 19 juin 2019
N°304 3 mai 2019
N°303 20 mars 2019
N°302 13 février 2019
N°301 9 janvier 2019
N°300 28 novembre 2018
Les anciens numéros

Besoin de trouver les anciennes revues Chasse-Marée ? Consultez nos archives et complétez votre collection

Accéder aux archives
La maison

Chasse-Marée

Une certaine manière de vivre la mer…

Depuis 40 ans le Chasse-Marée explore une sélection exigeante et variée de sujets : navires, métiers, navigation, architecture navale, ethnologie, histoire et patrimoine, arts, littérature et aventures…
Marins de métier, marins de cœur, constructeurs, historiens, chercheurs ou simples arpenteurs de grève ont rendez-vous dans nos pages autour de la culture maritime du monde. Notre revue est une invitation à découvrir et s’interroger, à réfléchir et à comprendre, à rêver, à aimer, à protéger…

Qui sommes nous

Le Chasse-Marée : la revue du monde maritime

Depuis 1981 Le Chasse-Marée explore l’univers de la mer, des bateaux et des marins et dresse à travers sa revue éponyme un panorama du monde maritime d’hier et d’aujourd’hui. Histoire, art, charpente navale, archéologie, pêche, marine marchande et marine de guerre, mais aussi métiers de la mer, économie des ports et techniques de travail, sciences et environnement … nourrissent les sommaires des 6 numéros annuels.

Fondé par Bernard Cadoret, Le Chasse-Marée fait souffler la brise du large et mettre en lumière une culture maritime mondiale autour de la mer, des bateaux, de de celles et ceux qui y vivent, en vivent, y respirent s’y inspirent… Le Chasse-Marée invente les fêtes maritimes de Douarnenez avant de créer celles de Brest en 1992. Cette même année, la revue lance le premier grand concours, Bateaux des côtes et fleuves de France : prêt de cent unités sont mises à l’eau partout dans le pays.

Installée à Douarnenez, à la pointe du Finistère, la rédaction pense, écrit, prépare, fabrique, illustre une revue aujourd’hui devenue une référence dans le domaine de la presse maritime. Aidé de nombreux contributeurs spécialisés chacun dans leur domaine, Le Chasse-Marée est une revue complète diffusée en abonnement selon plusieurs formules et en kiosque.

Depuis décembre 2020, le Chasse-Marée est une revue de 132 pages. En plus des sujets qui ont fait le succès du Chasse-Marée depuis quarante ans – autour de l’histoire, du patrimoine, des navires, des arts, de la littérature -, de nouvelles thématiques comme les sciences, l’écologie et l’environnement font leur entrée dans la revue.
Plus généralement, les sujets contemporains ont gagné en présence pour faire découvrir entre autres des métiers, des parcours de femmes et d’hommes qui font le maritime d’aujourd’hui et feront celui de demain.

À chaque numéro, retrouvez l’interview d’un spécialiste, pour mieux comprendre un univers ou explorer une problématique, qu’il s’agisse des ressources, de l’économie, de la culture… Un nouveau rendez-vous pour acquérir des clés de réflexion. Chaque article est suivi de pages « En savoir plus » qui permettent d’approfondir encore un sujet mais en ouvrant cette fois à de nouveaux horizons. Enfin, à la suite de tous ces articles de fond, l’actualité maritime est traitée au sein d’un nouveau journal, offrant un éclairage sur les événements et les enjeux essentiels du monde d’aujourd’hui et du maritime de demain. Chroniques, points de vues et débats y trouvent aussi leur place grâce à de nouveaux contributeurs pour un regard à 360°, y compris littéraire (avec une chronique bimensuelle de Jean-Louis Ezine par exemple) et artistique (carte blanche à chaque numéro au dessinateur et peintre de marine Nicolas Vial).

Le Chasse-Marée est aujourd’hui accessible sur internet. Chaque article est répertorié et disponible en quelques clics.