Vidéo : Peking, Mémoires d’un seigneur

Dans le numéro actuellement en kiosque, retrouvez les jeunes années d’un des derniers quatre-mâts barques cap-horniers de la compagnie allemande Laeisz, les prestigieux “Flying P. Liners” Ce navire vient d’être sauvé de la démolition et rapatrié à Hambourg, où il avait été construit en 1911. Au terme de sa restauration, le Peking ne naviguera plus, mais le grand voilier aura retrouvé l’allure de sa jeunesse. Retour sur l’histoire de ce seigneur cap-hornier. Découvrez l’article complet signé par Sandrine Pierrefeu ici.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°318 Réservé aux abonnés

« À la ligne »

Joseph Ponthus - À la sortie de l'atelier de marée où il est employé comme intérimaire, un ouvrier « à la ligne »... Lire la suite