Le «HMS Terror» étonnamment préservé

Les archéologues de Parcs Canada, une agence gouvernementale chargée de gérer la préservation du patrimoine canadien, viennent de mettre en ligne un incroyable film tourné sur l’épave du HSM Terror, images prises par une caméra installée sur un robot sous-marin. Le HSM Terror est l’un des deux vaisseaux de l’expédition britannique dirigée par Sir John Franklin. En 1845, le HMS Terror et le HMS Erebus avaient quitté l’Angleterre avec pour but de découvrir le passage du Nord-Ouest et explorer, par la suite, l’Arctique. Mais à l’hiver 1846-1847, les deux vaisseaux se retrouvent prisonniers des glaces au large de l’île canadienne de King William. Après avoir survécu à bord pendant un an, les équipages abandonnent les navires en 1848 pour tenter de s’échapper en marchant sur la glace. Mais aucun des cent vingt neuf hommes de l’expédition ne survivra.

Les deux épaves ont été découvertes en 2014 puis 2016 et leur préservation est assurée conjointement par Parcs Canada et les Inuits, dont les connaissances ont permis de localiser les épaves. Cette année, une fenêtre météorologique favorable a permis aux chercheurs de tourner ces images à l’intérieur du HMS Terror, images qui illustrent une incroyable préservation. Vaisselle, bouteilles, mobilier et, plus globalement, navire : tout semble figé depuis 175 ans.

Retrouvez l’article À la recherche de l’expédition Franklin d’Isabelle Guillaume paru dans le Chasse-Marée 261.

Les derniers articles

Chasse-Marée