La revue du monde maritime

En kiosque

N°323 6 octobre 2021

Sommaire de la revue 323 parue le 6 octobre 2021 :

  • LA DÉCONSTRUCTION DES NAVIRES : ENTRETIEN AVEC JACKY BONNEMAINS
    Le dirigeant de Robin des bois éclaire le marché opaque de la fin de vie des navires et analyse les risques humains et environnementaux liés aux chantiers de démolition, principalement basé en Inde, Bangladesh et Pakistan. 

 

  • MOHANA : LES BATELIERS DE L’INDUS
    par Catherine et François-Xavier Pelletier
    Sur le zonaq de Kaloo, Catherine et François-Xavier Pelletier évoquent au fil de l’eau les Mohana, un peuple de bateliers dont le mode de vie ancestral est menacé, à l’instar du fleuve sacré sur lequel ils naissent, travaillent et meurent.  

 

  • BRETAGNE. UN YACHT ET SA CAPITAINE
    par Sandrine Pierrefeu
    Enthousiaste, bienveillante et professionnelle, Géraldine Baffour, la patronne du Skeaf est bien armée pour partager son plaisir de naviguer avec les publics fragilisés qui embarquent sur ce yacht classique basé à Douarnenez.  

 

  • LE MOUCHERON : UN YACHT DU LÉMAN
    par Carinne Bertola
    Premier plan de l’architecte suisse Henri Copponex, ce quillard de 5,30 mètres a connu de beaux jours avant-guerre. Il reprend aujourd’hui son envol grâce à des passionnés qui font à nouveau naviguer des unités sauvées et restaurées. 

 

  • LUC-MARIE BAYLE, PEINTRE ET OFFICIER DE MARINE
    par Nathalie Couilloud
    Il a dirigé le service de presse des armées, la Marine en Polynésie et le musée national de la Marine sans jamais lâcher ses pinceaux. Aquarelliste de grand talent, ce touche à touche-à-tout était de surcroît un heureux caractère et un homme charmant. 

 

  • UN BATEAU DE TRAVAIL EN BAIE DE BOURGNEUF
    par Pauline Dupont
    Barque amphidrome, pontée et à trois mâts, la chatte a navigué au cabotage et à la pêche, notamment dans les étiers de la baie où il était difficile de louvoyer. Victime de l’envasement, elle a disparu au milieu du XIXe siècle. 

 

  • OISEAUX DE TEMPÊTE, D’EINARD KÁRASON
    par texte d’Einard Kárason, traduit par Éric Boury
    Les hommes d’un chalutier aux prises avec une tempête de glace se battent pour sauver leur peau. Un récit court, sobre et prenant, pour un homme poignant aux marins islandais.  

 

  • INNOVATION : VOLER SUR L’EAU
    par Gwendal Jaffry
    Après les ekranoplans russes nés de la guerre froide, les appareils qui utilisent l’effet de sol pour voler au ras de l’eau bénéficient d’un regain d’intérêt : rapides et économiques, ils pourraient connaître des développements intéressants. 

 

 

Actualités

Articles

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Tout savoir

LE PASSAGE DU NORD-OUEST

Quand les Espagnols et les Portugais, découvreurs et conquérants du Nouveau Monde et de l’Extrême-Orient eurent cadenassé les routes maritimes... Lire la suite
Les archives
N°323 6 octobre 2021
N°322 4 août 2021
N°321 4 juin 2021
N°320 7 avril 2021
N°319 3 février 2021
N°318 2 décembre 2020
N°317 21 octobre 2020
N°316 16 septembre 2020
N°315 5 août 2020
N°314 24 juin 2020
N°313 18 mai 2020
N°312 1 avril 2020
N°311 19 février 2020
N°310 15 janvier 2020
N°309 4 décembre 2019
N°308 16 octobre 2019
N°307 4 septembre 2019
N°306 24 juillet 2019
N°305 19 juin 2019
N°304 3 mai 2019
Les anciens numéros

Besoin de trouver les anciennes revues Chasse-Marée ? Consultez nos archives et complétez votre collection

Accéder aux archives
La maison

Chasse-Marée

Une certaine manière de vivre la mer…

Depuis 40 ans le Chasse-Marée explore une sélection exigeante et variée de sujets : navires, métiers, navigation, architecture navale, ethnologie, histoire et patrimoine, arts, littérature et aventures…
Marins de métier, marins de cœur, constructeurs, historiens, chercheurs ou simples arpenteurs de grève ont rendez-vous dans nos pages autour de la culture maritime du monde. Notre revue est une invitation à découvrir et s’interroger, à réfléchir et à comprendre, à rêver, à aimer, à protéger…

Qui sommes nous

Le Chasse-Marée : la revue du monde maritime

Depuis 1981 Le Chasse-Marée explore l’univers de la mer, des bateaux et des marins et dresse à travers sa revue éponyme un panorama du monde maritime d’hier et d’aujourd’hui. Histoire, art, charpente navale, archéologie, pêche, marine marchande et marine de guerre, mais aussi métiers de la mer, économie des ports et techniques de travail, sciences et environnement … nourrissent les sommaires des 6 numéros annuels.

Fondé par Bernard Cadoret, Le Chasse-Marée fait souffler la brise du large et met en lumière une culture maritime mondiale autour de la mer, des bateaux, de de celles et ceux qui y vivent, en vivent, y respirent s’y inspirent… Le Chasse-Marée invente les fêtes maritimes de Douarnenez avant de créer celles de Brest en 1992. Cette même année, la revue lance le premier grand concours, Bateaux des côtes et fleuves de France : prêt de cent unités sont mises à l’eau partout dans le pays.

Installée à Douarnenez, à la pointe du Finistère, la rédaction pense, écrit, prépare, fabrique, illustre une revue aujourd’hui devenue une référence dans le domaine de la presse maritime. Aidé de nombreux contributeurs spécialisés chacun dans leur domaine, Le Chasse-Marée est une revue complète diffusée en abonnement selon plusieurs formules et en kiosque.

Depuis décembre 2020, le Chasse-Marée est une revue de 132 pages. En plus des sujets qui ont fait le succès du Chasse-Marée depuis quarante ans – autour de l’histoire, du patrimoine, des navires, des arts, de la littérature -, de nouvelles thématiques comme les sciences, l’écologie et l’environnement font leur entrée dans la revue.
Plus généralement, les sujets contemporains ont gagné en présence pour faire découvrir entre autres des métiers, des parcours de femmes et d’hommes qui font le maritime d’aujourd’hui et feront celui de demain.

À chaque numéro, retrouvez l’interview d’un spécialiste, pour mieux comprendre un univers ou explorer une problématique, qu’il s’agisse des ressources, de l’économie, de la culture… Un nouveau rendez-vous pour acquérir des clés de réflexion. Chaque article est suivi de pages « En savoir plus » qui permettent d’approfondir encore un sujet mais en ouvrant cette fois à de nouveaux horizons. Enfin, à la suite de tous ces articles de fond, l’actualité maritime est traitée au sein d’un nouveau journal, offrant un éclairage sur les événements et les enjeux essentiels du monde d’aujourd’hui et du maritime de demain. Chroniques, points de vues et débats y trouvent aussi leur place grâce à de nouveaux contributeurs pour un regard à 360°, y compris littéraire (avec une chronique bimensuelle de Jean-Louis Ezine par exemple) et artistique (carte blanche à chaque numéro au dessinateur et peintre de marine Nicolas Vial).

Le Chasse-Marée est aujourd’hui accessible sur internet. Chaque article est répertorié et disponible en quelques clics.