Nordik Express, le courrier du Saint-Laurent

Revue N°275

Tant que les glaces n’entravent pas la navigation, le Nordik Express reste le principal moyen de communication pour desservir les localités situées sur la rive Nord du Saint-Laurent. Il n’y a pas de route entre Blanc-Sablon et Kegaska, distantes de 350 kilomètres. © Philippe Renault/Hemis Alamy

Par Sandrine Pierrefeu. De la frontière du Labrador aux confins de Québec, un cargo mixte longe chaque semaine la rive Nord du Saint-Laurent. D'avril à janvier, il dessert les villages qu'aucune route ne relie au reste du pays. Entre glaces et brouillards, voici le monde des trappeurs, des pêcheurs et des Indiens innu.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée