Luc-Marie Bayle, peintre et officier de marine

Revue N°323

Par Nathalie Couilloud - Luc-Marie Bayle (1911-2000) a fait preuve toute sa vie d’une activité effrénée. Marin de la « Royale », embarqué en Chine, en Terre Adélie ou en Polynésie, il relate  ses tribulations avec un rare talent d’aquarelliste, qui lui vaut le titre de Peintre officiel de la Marine à trente-trois ans. À la tête du service de presse des armées ou du musée national de la Marine, cet esprit inventif conduit des opérations d’envergure avec un enthousiasme communicatif. Si sa fantaisie dénote un peu dans le monde militaire, ceux qui l’ont connu ravivent le souvenir d’un heureux caractère, qui refusait de se prendre au sérieux.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée