EINAR KÁRASON - Traduit de l’islandais par Éric Boury, éditions Bernard Grasset

En février 1959, une tempête causa la mort de deux cents pêcheurs au large de Terre-Neuve. À ce fait divers, l’auteur donne corps en inventant les hommes du chalutier « Máfur », saisi dans une gangue de glace, aux prises avec des conditions dantesques. Du commandant taciturne au plus jeune des matelots, l’équipage est engagé dans une lutte désespérée pour sauver le bateau. Mené avec un réalisme et une sobriété inversement proportionnels à la furie des éléments, ce court récit est balayé de flash-back comme pour laisser le lecteur reprendre son souffle. Un superbe hommage à tous ceux qui travaillent en mer sous ces latitudes glaciales où, comme l’écrit l’auteur : « Être marin en Islande, c’est être soldat en temps de guerre ».

Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.