Par Sandrine Pierrefeu - Sur l’un des plus grands yachts classiques de la façade atlantique, Skeaf, on ne navigue ni en uniforme ni en gants de régate, mais en chaussures de travail et pull marin. Loin du style et des circuits habituels de la régate classique, Géraldine Baffour y conjugue l’art de «faire du beau bateau » avec celui de la voile sociale. Avec son équipage, elle accueille des publics fragilisés que la mer et l'atmosphère enjouée du bord transcendent. Il n'y a pas de bienveillance, seulement des preuves de bienveillance.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.