Le Tunnel du Rove, oublié de l’histoire

Revue N°299

Tunnel de Rove, Étang de Berre, Port de Marseille
Le Kylian Tony remonte le tunnel du Rove depuis l’étang de Berre. À la barre, son patron, le pêcheur Anthony Herlemann. 
Seule une petite portion des 7 kilomètres 
du canal est accessible de ce côté, jusqu’à 
la section qui s’est effondrée en 1963. © Thibaut Vergoz/Zeppelin Network
par Thibaut Vergoz/Zeppelin Network - Le plus grand canal souterrain du monde est quasiment oublié de tous. De Marignane à Marseille, fret et passagers ont pourtant circulé grâce à lui pendant trente-sept ans sous la chaîne de l’Estaque. On parle aujourd’hui de sa réouverture partielle pour amener de l’eau de mer dans l’étang de Berre. L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Comments are closed.

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite