Un bateau de travail en baie de Bourgneuf

Revue N°323

Antoine Bugeon représente la chatte à l’échouage
Le dessinateur noirmoutrin Antoine Bugeon représente la chatte à l’échouage. © Antoine Bugeon

Par Pauline Dupont - Solides barques pontées à trois mâts, les « chattes » pouvaient avancer indifféremment dans un sens ou dans l’autre sans virer de bord. Cette qualité amphidrome était particulièrement adaptée à la navigation dans les étiers étroits de la baie de Bourgneuf où elles furent utilisées comme caboteurs jusqu’à ce que l’envasement interdise peu à peu la navigation commerciale. Leur faible tirant d’eau leur permit cependant de se maintenir en activité dans La Baie, où elles travaillèrent à la pêche ou au transport de matériaux, avant de disparaître définitivement au milieu du XIXe siècle.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée