Une fonderie pour la marine : l’atelier de Loïc Nivet, artisan à Plérin

Revue N°17

Le moment le plus spectaculaire, la coulée. Les deux hommes ont saisi le creuset à l'aide d'un brancard et versent lentement dans les châssis le bronze en fusion qui envahit le moule en creux ménagé dans le sable...
Restaurer ou armer un bateau traditionnel tient souvent du parcours d'obstacles trouver des plans ou des photos originales, persuader le chantier de travailler exactement comme on le souhaite, convaincre le maître-voilier d'utiliser le tissu qu'on a choisi... Rien n'est plus pénible pourtant qu'une faute de goût en ce domaine. Un bateau forme un tout, de la quille à la pomme de mât. Et si les répliques de bateaux de travail doivent s'efforcer d'utiliser un accastillage rustique, il n'en va pas de même pour beaucoup de yachts en bois, où le vernis côtoiera le bronze avec bonheur. Dans sa fonderie de Plérin, près de Saint-Brieuc, Loïc Nivet fabrique à l'unité et sur mesure tous les objets qui font d'un plan de pont un modèle d'esthétique marine.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée