Tim Severin, la preuve par la mer

Revue N°294

Aventures maritimes, Brendan voyage, roman Tim Severin
bas sur l’eau, le curragh fait preuve d’une bonne tenue à la mer. « Quand une vague avançait, rapportera Tim Severin, le Brendan inclinait lentement et résolument sa coque 
et la vague passait par-dessous, sans lui faire 
de mal. » Il est ici au large de Terre-Neuve. © collection Tim Severin
par Sandrine Pierrefeu - Pour beaucoup, l’étude des grandes explorations est affaire d’archives. Afin de percer les secrets des vieilles épopées, Tim Severin ne s’est jamais contenté de grimoires ou de pièces de musées. Il a reconstitué des navires anciens qu’il a soumis à l’épreuve du large. Rencontre avec un gentleman sailor pétillant d’audace et de curiosité. L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite