Par André Linard - Familière de Molène et Ouessant, les îles les plus occidentales et les plus difficiles d'accès de nos côtes, la"Fée de l'Aulne" est probablement aujourd'hui le dernier navire marchand construit en bois à pratiquer le petit cabotage sur le littoral métropolitain. Mais peut-être plus pour très longtemps, car en prévision d'une augmentation du trafic insulaire, en particulier liée à l'épineux problème de l'évacuation des déchets que les décharges des îles ne pourront bientôt plus absorber, on projette de remplacer la gabare par un nouveau bateau. En attendant, menée par un équipage qui lui est affectivement attaché, la "Fée" assume sa mission en empruntant des routes et des chenaux souvent bien peu fréquentés.