Patrique Girard, charpentier voyageur

Revue N°297

Charpentier de marine, charpentier de marine Méditerranée
À Marseille, Patrique Girard inspecte la coque de Lulouath, un shu’i construit à Bahreïn dans les années vingt, dont il va falloir restaurer la structure transversale. © Jean-Yves Béquignon
Par Jean-Yves Béquignon - Charpentier de marine itinérant depuis près de quarante ans, un temps second patron du canot de la SNSM d’Hyères, navigateur familier de presque  tous les océans, Patrique Girard s’est battu pour sauver les pointus provençaux.  Il enchaîne toujours les projets, poussé par son insatiable curiosité…

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie et d’encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Nous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d’abonnement. S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite