L’odyssée de « Notre-Dame des Flots »

Revue N°289

Vieux gréement, La Rochelle, Musée maritime de La Rochelle, Harenguier, ketch
Désormais basée à La Rochelle, Notre-Dame des Flots est armée en plaisance depuis 1983, embarquant des passagers pour des croisières hauturières.

Par Sandrine Pierrefeu - Au milieu des années soixante-dix, trois jeunes gens renflouent l’épave d’un chalutier dunkerquois pour le gréer en ketch harenguier. Depuis, ils ont parcouru la planète au gré de leurs rêves. De l’Alaska à la Papouasie, peu de voiliers traditionnels affichent autant de milles au compteur, et peu d’équipages autant d’humilité et de bonne humeur.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite