Revue N°276

Chasse-Marée

Sommaire du 276, revue parue le 30 mars 2016

  • Les pilotes de Sandy Hook
    par Sandrine Pierrefeu
    Anges gardiens des navires hauturiers traversant la baie de New York, ils doivent conduire des mastodontes à bon port malgré l’étroitesse des chenaux, la densité du trafic et des conditions météo parfois extrêmes.

  • Street art bigouden
    par Xavier Mével
    En 1997, des peintres amateurs ont réalisé une fresque au pied du phare d’Eckmühl à l’occasion de son centenaire. Ce témoignage sur la vie à Penmarc’h au début  du XXe siècle est aujourd’hui en voie d’effacement.

  • Les pirogues Sakalava
    par Philippe Delnott
    À Madagascar, les Sakalava construisent encore des pirogues à balancier qu’ils arment à la pêche ou au transport, l’usage de la voile étant facilité par l’alternance quotidienne des vents de terre et de mer.

  • Massey Shaw, le pompier de Londres
    par Nic Compton
    Lancé en 1935, ce bateau-pompe a combattu les incendies du Blitz et rapatrié les prisonniers de la poche de Dunkerque. Désarmé en 1971, il a été sauvé par une association et est aujourd’hui parfaitement restauré.

  • Pierre Mouscardès, ingénieur hydrographe
    par Jean-Yves Béquignon
    Une vie d’aventures exotiques au service de la cartographie marine. En fonction depuis 1978, Pierre Mouscardès sera passé du théodolite à l’image satellite en passant par le GPS et le sondeur multifaisceaux.

  • Peychot, le minibac aquitain
    par Bernard Vigne
    Conçu par deux amis inspirés par les anciens bacs ostréicoles du bassin d’Arcachon, ce petit sloup pratique et véloce a vu le jour aux Chantiers Tramasset du Tourne, en Gironde.

 

Et aussi : Un chapitre de « Mor Bihan » autour du monde, de Jean Mabire, évoquant la mise à l’eau du classe 1 construit par trois « Glandos » pour la Whitbread de 1980. Récit illustré par Yann Lesacher. Atelier : Tracé en grandeur d’une coque à bouchains vifs

N°276 30 Mars 2016
N°276 Réservé aux abonnés

Mor Bihan

De Jean Mabire, illustré par Yann Lesacher. Dans les années soixante-dix, Gabriel, Pascal et Christophe, préparateurs occasionnels des bateaux d’Eugène Riguidel... Lire la suite