Revue N°102

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue le 30 octobre 1996 :

  • AUTOMATISATION DES PHARES : LA FIN DES GARDIENS DU FEU
    Souci permanent des ingénieurs, l’automatisation des phares s’est généralisée avec l’avènement des télécommunications. Elle condamne à terme les gardiens de phares, qui s’interrogent sur les modalités et les conséquences de leur disparition.

 

  • CLAPOTIS, BALISEUR AUXILIAIRE DES PERTUIS
    Construit à Boyardville en 1920 pour le service des Phares et balises, ce voilier de travail aux allures de yacht a sillonné les eaux de Ré et d’Oléron pendant un demi-siècle, avant d’être délaissé puis, récemment, restauré.

 

  • LE CAZAVANT, MONOTYPE DE L’ÎLE DE RE
    Parce qu’il était parfaitement adapté à la navigation dans le Fier de d’Ars, ce petit dériveur en pin du Nord, né voici une cinquantaine d’années dans l’atelier de Gaston Cazavant, a donné naissance à une flottille locale toujours bien vivante.

 

  • MODELISME NAVAL : LE PETIT MONDE DU DIORAMA
    Les dioramas de Dominique Castagnet ne montrent pas seulement de jolies maquettes de canots dans leur décor coutumier, ils racontent aussi la vie des petits gens de la côte, qu’ils soient pêcheurs, goémoniers ou ostréiculteurs.

 

  • CHAPMAN ET L’ARCHITECTURA NAVALIS MERCATORIA
    La vie et l’œuvre du Suédois Fredrik Henrik af Chapman (1721-1808), considéré comme le plus grand architecte naval du XVIIIe siècle, et connu surtout pour son fameux atlas de plans intitulé Architectura Navalis Mercatoria.

 

  • FABRIQUER SES POULIES
N°102 30 octobre 1996