Les gardiens du feu à l’heure de l’électronique

Revue N°102

Par Noël Le Hénaff - L'automatisation des phares et balises a de tout temps préoccupé les ingénieurs et les progrès techniques ont permis sa généralisation dans le monde entier. En France, quatre-vingt- treize des cent cinquante-deux phares qui jalonnent le littoral ne sont plus aujourd'hui habités. Emus par la disparition probable d'un métier auquel ils sont viscéralement attachés, les gardiens de phares ont organisé un "son et lumière" de protestation, message entendu par l'administration qui observe désormais une pause dans l'automatisation. Mais la nouvelle génération des "contrôleurs" est-elle disposée à assurer la relève des anciens ?

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée