Les smacks de l’Essex

Revue N°252

Portrait William Francis 1928
William Francis, de Brightlingsea, à la barre de Native, en 1928. Ce bateau possède un arrière à tableau, assez inhabituel pour un smack de la Colne à cette époque. L’arrière à voûte, tel qu’il apparaît sur celui situé au second plan, est alors plus répandu. © Mersea Museum/John Leather Collection

Par Tom Cunliffe - Les smacks de l’Essex, dont l’origine reste mal connue, ont évolué à partir de la seconde moitié du XIXe siècle vers une des formes les plus abouties des voiliers de travail. Élégants comme des yachts, puissants, rapides et manœuvrants, ces cotres pratiquaient la pêche au sprat et la drague des bancs d’huîtres sauvages au Nord de l’estuaire de la Tamise.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée