Lannion au temps du cabotage

Revue N°291

Histoire Lannion,cabotage, port Lannion, goélette, commerce
Malgré sa situation en fond d’estuaire au bord du Léguer, Lannion fut longtemps un port de cabotage. Sur cette photo, prise en 1935, on voit le dundée El Djézaïr, en manœuvre d’accostage, se halant au treuil sur son aussière. Cette année-là, cent vingt-deux bateaux sont arrivés dans le port avec près de 14 000 tonnes de fret. © CAP Roger-Viollet

par André Le Person - La capitale du Trégor, connue pour son pôle électronique, fut jadis un port actif au débouché de la vallée du Léguer. Elle vivait au rythme des marées qui menaient les caboteurs au cœur de la ville. « Lannion sentait alors la vie marine », écrivait l’académicien André Bellesort

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée