La saga des Runa

Revue N°249

Runa IV sous voile après restauration par le chantier du Guip, Brest
En 1918, au Danemark, le chantier Nielsen de Skovshoved lance Runa IV pour Gerhard Rønne, son architecte. Près d’un siècle plus tard, le yawl à corne a fait l’objet d’une restauration de fond au chantier du Guip à Brest. © Mélanie Joubert

par Aimé R. Jobin - Le Danois Gerhard Rønne (1879-1955), architecte dans le bâtiment, a dessiné dans sa vie six plans de bateaux qui ont donné naissance à neuf voiliers, dont six pour lui, tous baptisés Runa. Un siècle après le lancement du premier, deux amis se sont mis en tête de réunir cette famille de quillards et de remettre chaque unité retrouvée dans l’état de son neuvage. Le 6 mai à Port-Blanc, en pleine Semaine du golfe, le Chantier du Guip lancera le Runa VI, deux ans après avoir livré le IV

L’article publié dans la revue Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite