La déconstruction des navires

Revue N°323

L’un des nombreux chantiers de déconstruction de navires à Chattogram, au Bangladesh.
L’un des nombreux chantiers de déconstruction de navires à Chattogram, au Bangladesh. La majorité des bateaux en fin de vie des grands armateurs occidentaux sont envoyés dans le sous-continent indien. Des milliers d’ouvriers, souvent peu qualifiés et peu protégés, y travaillent dans des conditions dangereuses pour leur santé et nocives pour l’environnement. © M. M. Rahman/Alamy Banque D’Images

Entretien avec Jacky Bonnemains - Le bulletin d’informations de l’association de défense de l’homme et de l’environnement Robin des bois « À la casse » rappelle à chaque livraison que les cargos des armateurs occidentaux se font démolir dans le sous-continent indien, sur les plages d’Alang, en Inde, de Gadani, au Pakistan et de Chattogram, au Bangladesh. Les conditions de travail, autant pour les ouvriers que pour l’environnement, y sont particulièrement mauvaises, les navires étant souvent confiés aux chantiers sans avoir été au préalable inertés et nettoyés de tous les matériaux potentiellement dangereux.

Propos recueillis par la rédaction

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée