Éric de Bisschop 3 Tahiti-Nui contre Kon-Tiki

Revue N°311

L’espace entre les deux couches de gros bambous constituant le pont et le fond 
du radeau est rempli de bambous plus fins 
qui serviront à la flottabilité du navire. 
Pour amarrer tout cela, mieux vaut être svelte, comme Michel Brun, 
et surtout pas claustrophobe ! © Franck Goddio 

par Xavier Mével - À la fin des années 1950, Éric de Bisschop se lance dans de nouvelles aventures toujours plus calamiteuses, sur des navires « historiques » toujours plus extravagants. Mais les rêves de traversée de Tahiti au Chili du radeau Tahiti-Nui, à contresens de l’expédition du Kon-Tiki de Thor Heyerdahl, tournent au cauchemar. Au retour, la fin tragique de l’expédition sera aussi celle de son capitaine.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée