Pêcheurs de Loire, gardiens du fleuve

Revue N°311

Philippe Boisneau (à droite), patron et pêcheur professionnel, et Nicolas Bonnet 
(à gauche), compagnon – équivalent fluvial 
du matelot –, pêchent à l’araignée dérivante ablettes, goujons et spirlins devant le château de Chenonceau. La plaque à l’avant indique 
les lots (portions du cours du fleuve, 
entre Nantes et Orléans) attribués au patron. © Claude Rives

par Claude Rives - La pêche sur la Loire et ses affluents est affectée par les activités humaines et la prolifération d’espèces tropicales. À l’instar de Philippe Boisneau, les pêcheurs professionnels se renouvellent et veillent sur ce milieu, dont l’équilibre est indispensable à l’exercice de leur métier.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Comments are closed.

Les derniers articles

Chasse-Marée