Amphitrite, en route pour la Chine

Revue N°320

produits emblématiques de la sinomanie : vases, peintures, laques, paravents, mobilier précieux…
à l’autre bout du voyage, l’engouement des Européens fortunés pour les produits chinois est insatiable. Dans ce magasin, des dames s’extasient sur les produits emblématiques de la sinomanie : vases, peintures, laques, paravents, mobilier précieux… © The Stapelton Collection/Bridgeman Images

par François Boucher -  En 1698, avec la permission du roi Louis XIV, la frégate Amphitrite appareille pour la chine. Elle sera le premier navire français à rejoindre cette destination. À bord, le révérend père Bouvet, officiellement pour un voyage marchand, sous l’égide de la Compagnie des Indes… et qui s’attachera surtout à renforcer l’influence des jésuites à Pékin. Entre jeux de cache-cache avec les douaniers, intrigues diplomatiques et affaires très juteuses, ce voyage, le premier contact entre la France et la Chine, est aussi un joli coup de poker dans l’empire du milieu !

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée