L’odyssée des pêcheurs sénégalais, de Joal-Fadiouth à Lorient

Revue N°309

Souleymane N’Dong a débuté à la pêche 
sur des pirogues de Joal-Fadiouth, au Sud-Est de Dakar, au Sénégal, d’où il est originaire. Après un temps sur des navires espagnols, 
il a rejoint Lorient et navigue depuis trois ans 
à bord du fileyeur La Belladone, à Renaud Yhuel. © Guillaume Collanges 

par Sébastien Daycard-Heid, photographies de Guillaume Collanges - En France, la pêche manque de marins et recrute de la main-d’œuvre étrangère. Plus de cinq cents Sénégalais travaillent ainsi sur les bateaux bretons, poussés à l’exil par la surexploitation des ressources marines qu’ils subissent chez eux.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée