Par Philippe Arzel- Le Chasse-Marée a déjà présenté dans de précédents numéros un éventail des professions maritimes qui font la vie d'un grand port de commerce : la réparation navale, le pilotage (n°10), le lamanage (n°37), le remorquage portuaire (n°43). Il est une autre catégorie d'intervenants, moins connue mais fort importante, dont la mission est de coordonner les mouvements du port, d'en assurer la sécurité, d'en sauvegarder les installations: ce sont les officiers de port, qui ont fété leur bicentenaire en 1991.