La construction navale celtique

Revue N°167

Découverte à Broighter et conservée au musée national d'Irlande, à Dublin, cette barque en or (ler siècle avant .1.-C.) pourrait être le modèle d'un bateau de peau. Un extrait du Periplus (VIe siècle avant 1.-C.), inclus dans le poème Ora maritima d'Avienus (IVe siècle après 1.-C.), précise que "des marins audacieux et compétents de l'Ouest de l'Armorique naviguaient sur des bateaux de cuir pour effectuer leur actif trafic d'étain et de plomb avec l'Irlande et l'Ouest de la Grande-Bretagne".
Par Seân McGrail - Les procédés de construction navale scandinaves ou méditerranéens de l'Antiquité sont connus de longue date des archéologues. En revanche, l'étude de la technologie propre aux bateaux des peuples celtiques, décrits par Jules César, n'a pu être mise en évidence que très récemment, à partir de fouilles archéologiques.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée