John Laurent Giles, petits voiliers pour grandes croisières (1)

Revue N°293

Transat Vertue XXXV, Architecte naval, Wanderer III, Vertue XXXV
Gulvain à son arrivée à New York pour disputer la course des Bermudes. Conçu dans la veine de Myth of Malham, ce cotre bermudien construit en aluminium présente des lignes caractéristiques : tonture inversée, élancement arrière quasi inexistant, quille ramassée et reculée… © Yachting World, july 1950
par Dominique Schmidt - Entre 1949 et 1954, quatre petits voiliers dessinés par l’architecte naval britannique John Laurent Giles vont imprimer durablement leur sillage dans la grande histoire des navigations transocéaniques. Dans cette première partie, nous partons à la découverte de deux d’entre eux, Vertue XXXV, conquérant de l’Atlantique, et Wanderer III, le sloup aux 300 000 milles. L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°296 Réservé aux abonnés

Torre Del mar

Traduit de l’anglais par Jacques Papy  et illustré par Antoine Bugeon - La guerre d’Espagne passée, le village de Torre del... Lire la suite