Gardiens de phare

Revue N°270

© Patrick Serc

De Paolo Rumiz traduit de l'italien par Béatrice Vierne, illustré par Patrick Serc - Dans Le Phare, voyage immobile dont voici un extrait, l’écrivain triestin raconte un séjour de trois semaines sur une île déserte de la Méditerranée en compagnie des deux gardiens du phare. Cette retraite au flambeau est l’occasion pour le voyageur de partager avec ses hôtes un quotidien où la rugosité le dispute à l’hédonisme.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°296 Réservé aux abonnés

Torre Del mar

Traduit de l’anglais par Jacques Papy  et illustré par Antoine Bugeon - La guerre d’Espagne passée, le village de Torre del... Lire la suite