François Cavé, la vapeur à l’ère industrielle

Revue N°290

Cavé mécanique révolution industrielle machine à vapeur propulsion ère industrielle
Bateau à vapeur devant Calais, huile sur toile de Ferdinand Perrot (1808-1841). © musée national de la Marine/P. Dantec Il s’agit ici du Courrier, premier vapeur français assurant le service de la malle-poste de Calais à Douvres, en 1827. La grand-voile latine et le foc peuvent être établis rapidement en cas de défaillance mécanique. © musée national de la Marine/P. Dantec
par François Casalis - Génie de la mécanique, autodidacte, François Cavé est de ces hommes qui ont fait la révolution industrielle. Ses machines à vapeur aux multiples applications l’amèneront à s’intéresser à la construction navale et à la propulsion des navires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée