De glace et de vent, Sébastien Roubinet sur les voies du pôle

Revue N°312

À tirer Babouch’ty, construit 
en 2018, sur la route du Svalbard depuis l’Alaska, en passant par le pôle Nord. © coll. Sébastien Roubinet

par Sandrine Pierrefeu - Certains ont l’art de tout compliquer. Sébastien Roubinet, lui, tendrait plutôt à l’essentiel. Il parcourt le Grand Nord à bord de minuscules catamarans amphibies de sa conception, et n’a de cesse de les alléger, de les débarrasser de tout équipement superflu, pour mieux s’en remettre à la grâce des éléments.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée