Dans la tourmente du Fastnet

Revue N°246

© Jean-François Garry

De Nick Ward et Sinéad O'Brien, traduit par Gérard Janichon, illustré par Jean-François Garry - Le 14 août 1979, un ouragan imprévu décime la flotte engagée dans la course du Fastnet. Parmi les quinze victimes de cette tragédie figurent le skipper et le second de Grimalkin. Nick Ward, équipier de ce yacht de 30 pieds, attendra vingt-sept ans avant de raconter son calvaire : dix-neuf heures d’enfer sur une épave à demi-coulée en compagnie d’un cadavre, le reste de l’équipage ayant disparu avec le canot de survie. Le chapitre ci-dessous n’est que le début d’un épouvantable cauchemar.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Nous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d’abonnement. S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite