CROSS, 50 ans de sauvetage et de surveillance du trafic maritime

Revue N°305

cross sauvetage, sauvetage en mer, cross Gris-Nez, cross Corsen, cross Étel
Le 7  janvier 2015, le chalutier hauturier 
Bara Breiz, du Guilvinec, contacte le Centre régional des opérations de surveillance 
et de sauvetage (cross) de Corsen et lui fait part de douleurs thoraciques chez un membre de l’équipage. Un médecin de l’antenne médicale de Lanvéoc, dans la presqu’île 
de Crozon, est rapidement hélitreuillé à bord. © Christian-Georges Quillivic/Marie nationale/Défense
Par Jean-Yves Béquignon - Ils veillent sur toutes les eaux françaises et sur tous les bateaux battant pavillon tricolore, où qu’ils soient. Marins d’État et civils des neuf Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) se relaient depuis un demi-siècle pour assurer la surveillance du trafic et le sauvetage en mer. Les plaisanciers et les professionnels de la mer les entendent tous les jours sur la VHF, et pourtant… qui connaît vraiment cette institution ? L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée