Benjamin Dubois, sieur Montmarin

Revue N°285

montmarin dubois
Vue du château du Montmarin, de sa rade, son port et son bassin. Miniature anonyme du XVIIIe siècle. Érigée sur la rive gauche de la Rance, la « malouinière » trône à l’arrière-plan au fond d’un jardin auquel on accède par une grille précédée d’une cale en épi et flanquée de deux pavillons semi-circulaires, le « magasin aux câbles et grelins » et le « magasin au menu filain » (seul bâtiment rescapé du chantier). On distingue à gauche le bassin de construction en eau, mais que l’on peut assécher, et différents ateliers. © coll. part.

par Jean-rené Donguy et Anne Hoyau-Berry

Établi à Saint-Servan, Benjamin Dubois (1749-1797) arme ses navires à la course pendant la guerre d’Indépendance américaine, après quoi il fonde sur son domaine du Montmarin, au bord de la Rance, un chantier naval où seront lancés nombre de bâtiments pour la Marine, la grande pêche, le long cours ou le cabotage.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°294 Réservé aux abonnés

Nord-Nord-Ouest

Sylvain Coher - Illustré par Donatien Mary C’est l’histoire de Lucky et du Petit, deux voyous en cavale. Il y... Lire la suite