Anne Renault, maître voilière

Revue N°269

A Rochefort en août 2010, Anne Renault œuvre à la confection des voiles de L’Hermione. © Xavier Léoty

Par Sandrine Pierrefeu - Dans le microcosme de la voile traditionnelle, les maîtres voiliers sont peu nombreux. Quant aux femmes ayant accumulé assez d'expérience pour se voir reconnaître ce titre - que nulle école, on s'en doute, ne délivre -, elles se comptent sur les doigts d'une... En fait, en France, il n'y en a qu'une, Anne Renault. Génèreuse et flamboyante, sous le signe de la paumelle.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée