Le chant du cygne de la baleine en Galice

Revue N°269

Le Lobeiro, au début des années quatre-vingt, au large de la Galice, lors de sa dernière campagne de chasse. Ce baleinier de 35 mètres de long appartenant à l’Industria ballenera sociedad anonima (ibsa) a commencé sa carrière en 1952 dans le détroit de Gibraltar. © Alex Aguilar
Par Romain Chabrol - En Galice, sous l’impulsion des Norvégiens puis des Japonais, l’industrie baleinière fut, au xxe siècle, l’une des plus dynamiques d’Europe et l’un des fleurons de l’économie espagnole. C’est aussi là que se joua l’un des derniers actes d’une fantastique épopée maritime et humaine.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée