Wylde Swan, la goélette née d’un vapeur

Revue N°242

Wylde Swan sous voile
Ci-dessus : la croisière écossaise du Wylde Swan en avril 2012. Page précédente : la goélette lors de la Tall Ships Race 2011, au départ de Stavanger. Pour améliorer la marche, l’équipage n’a pas hésité à établir une bonnette de hunier .© coll. Wylde Swan

Par Sandrine PierrefeuIl y a une bonne et une mauvaise nouvelle dans le monde des grands voiliers. La bonne, c’est qu’un nouveau navire, élégant et véloce, a rejoint la flotte. La « mauvaise » – pour les irréductibles de la vieille marine–, c’est qu’il s’agit d’une goélette à hunier au design ultramoderne. Embarquement pour l’Écosse, où cet ancien vapeur allait jadis charger du hareng.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée