Tromelin, naufrage d’une conscience

Revue N°287

tromelin esclaves abandonnés
Cinquante-sept jours après le naufrage de l’Utile, les rescapés de l’équipage quittent l’île de Sable sur une embarcation de fortune, abandonnant quatre-vingts esclaves. Illustration extraite de la bande dessinée Les Esclaves oubliés de Tromelin de Sylvain Savoia publiée chez Dupuis dans la collection Aire libre. © Les esclaves oubliés de Tromelin/Sylvain Savoia

par Nathalie Couilloud - Le 31 juillet 1761, la flûte l’Utile se fracasse sur l’île de Sable, dans l’océan Indien. Les rescapés blancs s’enfuient sur une embarcation de fortune en laissant derrière eux les esclaves malgaches. Cette larme de terre prendra le nom de Tromelin en souvenir de celui qui y sauva les derniers survivants… quinze ans après le naufrage.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée