Tara Tari, odyssée solidaire

Revue N°235

© Munstasir Manun Imran

Par Florence Flavi - Parti du Bangladesh, Corentin de Chatelperron est arrivé à La Ciotat après cent quatre-vingt-six jours de mer passés à bord de Tara Tari, un voilier de 9 mètres inspiré d’un bateau traditionnel bangladais, mais construit en composite à base de jute, fibre naturelle plus économique et écologique que le tissu de verre, que ce jeune Breton entend promouvoir au profit des pêcheurs du Bangladesh.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée