San Juan, une histoire de rencontres 

Revue N°295

Vue du San Juan en 2016, deux ans après le début de sa construction. Remarquez, au centre du bateau, l’emplacement du pied de mât maintenu par des taquets. Toutes les allonges de membrures ne sont pas fixées aux genoux ; bordés, vaigres et serres en sont d’autant plus importants dans la structure générale du navire.
Vue du San Juan en 2016, deux ans après le début de sa construction. Remarquez, au centre du bateau, l’emplacement du pied de mât maintenu par des taquets. Toutes les allonges de membrures ne sont pas fixées aux genoux ; bordés, vaigres et serres en sont d’autant plus importants dans la structure générale du navire. © Albaola 

par Gwendal Jaffry - Pour que renaisse le San Juan (CM 286), il aura fallu que des archéologues retrouvent un baleinier naufragé en 1565 au Labrador, et qu’un jeune Basque se prenne de passion pour la charpente et le patrimoine maritime… avant de partir en Australie faire du surf.

L'article publié dans la revue Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

2/ Une histoire de rencontre

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée