Pêcheurs d’espadon à la Réunion

Revue N°284

pêche espadon réunion
Filage de la longline en fin d’après-midi à bord du Mab Siyad. Christophe (en ciré) boëtte et accroche les avançons – rangés dans des caisses – sur la ligne principale. Celle-ci est stockée sur un enrouleur et guidée par une poulie et un anneau vers le tableau. Laurent (à droite) est habituellement chargé d’agrafer les flotteurs qui soutiennent la ligne. © Thibaut Vergoz

Par Thibault Vergoz

À la fin des années quatre-vingt, un marin de la Réunion découvre qu’il peut pêcher l’espadon avec une technique américaine : la longline, une palangre dérivante de plusieurs kilomètres. Aujourd’hui, une quarantaine de bateaux traque autour de l’île cet imposant poisson aux yeux gros comme des pamplemousses.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée