Par Nigel Sharp - Apparus dans la seconde moitié du XIXe siècle, les canots de pêche au mulet du golfe d’Hauraki, en Nouvelle-Zélande, ont très tôt été utilisés pour la course. Voilà près d’un siècle qu’ils ne servent plus à traquer le poisson, mais ces dériveurs semi-pontés de 7 mètres, qui portent joyeusement plus de 100 mètres carrés de voilure, se disputent toujours des régates acharnées, culminant chaque année par la coupe Lipton, dont la cent unième édition se courra dans quelques mois.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie