Mini transat, le labo des architectes navals

Revue N°271

Nombre de coureurs aujourd’hui bien connus sont passés par la Mini, comme ici Lionel Lemonchois, en 1999 sur le plan Lombard Mécénat Chirurgie cardiaque. © Jacques Vapillon

Par Jean-Yves Poirier - Courir sur des voiliers de 6,50 mètres en plein Atlantique est une formidable aventure pour les concurrents. Mais la Mini Transat est aussi pour les architectes le moyen de tester à moindre coût des solutions innovantes souvent reprises par d’autres classes.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée