Mémoire des bateaux-feux

Revue N°264

Le Havre III, l’un des deux derniers bateaux-feux français, dans son port éponyme. Construit en 1935, il est d’abord affecté au banc du Dyck, dans le pas de Calais, et éclaire les approches du Havre à partir de 1948. Une bouée-phare l’a remplacé en 1981. © Éric Houri

Par Vincent Guigueno - L’histoire des bateaux-feux français évoquée à l’occasion de la demande de classement du Havre III au titre des Monuments historiques et du tournage du documentaire Les Bateaux sans voyages, réalisé par Alexandre de Seguins pour le magazine Littoral*

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée