Les Seyler, constructeurs parisiens

Revue N°277

En 1908, Ernest Seyler – l’un des fils de Georges Seyler, le patriarche de la dynastie – pose avec sa famille et son personnel devant son établissement du Perreux, au pont de Bry, au bord de la Marne. Le constructeur est à gauche, avec son épouse (en noir) et ses trois enfants, l’aîné, Georges, tenant un aviron et son cadet, André, de trois ans, habillé en fille. © François Casalis

Par François Casalis. L’histoire de trois générations d’artisans, constructeurs de yoles, de canoës, de dériveurs et de canots à moteur, établis en région parisienne depuis la grande époque du canotage jusqu’au déclin du bateau en bois.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Comments are closed.

Les derniers articles

Chasse-Marée