Les marins à l’école de la sécurité

Revue N°253

Mise à l'eau d'un canot de sauvetage
l’impressionnante mise à l’eau d’un canot « chute libre ». © Césame

Par Sandrine Pierrefeu et Marine Veyer - Chaque année dans le monde, trois cents grands navires sombrent et un feu par jour se déclare sur un bateau. La France a connu trois mille accidents de mer en 2012, treize naufrages et sept décès. Une fatalité ? Peut-être pas. Visite de trois centres bretons spécialisés dans le domaine de la sécurité et de la survie.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée