Les îles aran

Revue N°306

© Roger O’Reilly
John Millingtone Synge  - Traduction de Pierre Leyris, Illustrations de Roger O’Reilly - En 1896, John Millington Synge quitte Paris, malade et déprimé, en quête d’« une vie qui n’eût pas déjà été exprimée en littérature ». Ce n’est qu’à l’Ouest de l’Ouest, au large de l’Irlande, que le jeune poète trouvera ce qu’il cherche… Les îles d’Aran seront le lieu de ses retrouvailles avec la vie, son pays, sa langue, et les siens. Les journaux des cinq étés qu’il y passera à partir de 1898 gardent le souvenir émerveillé de ses rencontres et de jolies leçons de vie dispensées, notamment, au cours de quelques traversées mémorables… L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée