Fécamp, un port en chansons

Revue N°306

Chants de marins, port Fécamp, histoire Fécamp
Cette « équipe des pieds noirs » a été photographiée à Fécamp vers 1930. 
Selon Pascal Servain, spécialiste du patrimoine fécampois, il s’agit très probablement 
des mécaniciens ou des chauffeurs 
d’un chalutier ou d’un drifter, fileyeur à vapeur. Noter l’harmonica du marin de droite. © coll. Pascal Servain
par Michel Colleu - La vie populaire du quartier maritime de Fécamp a séduit, dès le XIXe  siècle, les peintres et les écrivains, rejoints ensuite par les folkloristes et les anthropologues. Les témoignages recueillis brossent le portrait d’un monde où le chant est inséparable du travail, lien intime qui perdurera jusqu’à la fin de la grande pêche morutière. L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée