Le voyage de La Pérouse : un explorateur scientifique et humaniste

Revue N°14

Louis XVI, accompagné du Maréchal de Castries, Ministre de la Marine, donne ses instructions à La Pérouse, pour son voyage autour du monde le 29 juin 1785. Tableau de Nicolas André Monsiav daté de 1817.
Par Main Barrè - Après les Espagnols, les Anglais, les Hollandais, de nombreux équipages français, malouins en particulier, font flotter leur pavillon dans le Pacifique au début du XVIII siècle. Passionnantes sur le plan maritime, ces navigations aventureuses apportent peu de connaissances nouvelles sur cet océan : tous les navires suivent de près les routes connues, celles de Magellan et du Galion de Manille. Au milieu du XVIII siècle, une nouvelle période commence. Ravivée par les progrès de la science, la soif de découvertes s'empare à nouveau des navigateurs. L'expédition que La Pérouse entreprend vers le Pacifique en 1785 est pourtant doublement originale. Préparée scientifiquement, elle remplira avec rigueur la mission qui lui a été donnée. Mais c'est un voyage placé sous le signe de l'humanisme, pendant lequel le prix de chaque vie humaine sera placé au-dessus de tout. L'ère des conquêtes coloniales brutales viendra plus tard.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée